Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 11:26

L'université d'hiver organisée pour la première fois par le barreau de Paris, se tient en ce moment à la Mutualité.

Je n'avais pas forcément très bien saisi le concept et, comme d'autres confrères, j'avais peut-être cru à un Campus Bis.

Et bien, pas du tout puisqu'il s'agit en fait de convier des personnes pour la plupart extérieures à la profession, pour nous entretenir de thématiques littéraires voire philosophiques.

Le thème principal cette année est : CONQUERIR.

Je n'ai pas pu assister à tout, notre quotidien judiciaire et juridique nous imposant quelques contraintes, mais je vous propose néanmoins une visite en trois temps avant le quatrième de cet après-midi qui verra la garde des sceaux s'exprimer lors de la rentrée solennelle.

Premier temps donc, l'ouverture avec le fantastique philosophe Raphaël Enthoven, la présidente exécutive d'Havas, Mercedes Erra, notre confrère et ministre Georges Kiejman et, enfin et hélas, car il a fait indiquer la veille à 3 heures du matin que c’était trop tôt pour lui (9:30), Fabrice Luchini.

Cela m'a un peu fait penser à l'adage bien connu : « L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt » qui de plus en plus, dans notre société, est remplacé par : « L'avenir appartient à ceux qui se lèvent… »

Le Philosophe a commencé très fort en nous rappelant les préceptes de Montaigne qui rappellent que dans un bon et un vrai débat, c'est lorsque l'on reconnaît qu'on a tort, qu'on en sort grandi…

Étrange analogie avec notre profession et peut-être un peu difficile à expliquer à nos clients.

Mais il nous a aussi rappelé que si l'on veut convaincre il faut connaître et entendre les arguments de l'autre et là, cela nous parle beaucoup plus dans notre pratique professionnelle.

Il a souligné que la plupart du temps dans la vie on décide avant de délibérer et que ce n'est qu’après qu'on cherche, et trouve, des arguments pour justifier la prise de décision préalable, et là de toute évidence cela nous interpelle par rapport à certaines pratiques de magistrats.

Notre Confrère, éternel séducteur n'a pas manqué de nous entretenir de l'auto séduction et de finir par une pirouette : séduire oui bien sûr mais pourquoi convaincre en fait…

Lui aussi nous a expliqué pourquoi la parole de plus en plus est bannie des prétoires. Non seulement il faut être bref mais encore les magistrats ne veulent pas nous entendre car ils ont déjà préjugé et décidé avant…

Je finirai, n'y voyez pas un quelconque machisme, par la Publicitaire car elle a éclairé la fin de cette première conférence.

Elle nous a indiqué qu'il fallait entendre les mécanismes, notamment dans sa pratique professionnelle, de séduction et de conviction en deux temps.

Lorsqu'elle souhaite séduire et donc gagner un marché elle s’est aperçue que si elle mettait en avant ses convictions elle perdait…

À ce moment-là, il faut séduire et donc adresser à l'autre un discours que non seulement il attend, mais encore qu'il souhaite et qu'il espère.

Ce n'est qu'après, lorsque l'on a séduit et que le marché est remporté qu'on peut enfin faire valoir ce que l’on croit vraiment et la… Convaincre.

Deuxième temps. Ce fut dans la soirée, la conférence Berryer avec son invité attendu ancien premier secrétaire de la conférence, Arnaud Montebourg.

La salle était chauffée à blanc, et les spectateurs debouts ou assis par terre, s'empilaient en fait. Si le premier candidat hélas pour lui a été indéniablement médiocre, les secrétaires de la conférence ont relevé le niveau par leurs critiques, et quelques effets bien sentis permettant l'adhésion d'une salle conquise… Puisqu'elle avait été séduite…

Arnaud Montebourg, de toute évidence est en campagne et nous a entretenu des bienfaits, dont on se fiche un peu, de la formation à l'Insead, et de sa vision assez dogmatique, que là encore on est pas obligé de partager, de la nécessité de réformer notre pays.

Troisième temps. Ce matin, le ministre de l'économie, Emmanuel Macron, a été accueilli par une salle partagée entre les applaudissements et la contestation.

C'est étonnant, car à l'issue de son discours brillant, clair, précis et bref on entendait plus que des acclamations.

Pourquoi ?

Le propos fut brillant, technique mais aussi intelligent et philosophique.

Dans la vie il nous a rappelé que selon philosophe bien connu, il y a les Pénélope et des Ulysse.

Conquérir, signifie prendre des risques et abandonner, sans gage aucun que cela fonctionne, certains acquis.

Ce qui surprotège n'est pas forcément ce qui est bon, et le monde étant en train de changer, si notre pays ne retrouve pas cet esprit de conquête dans 10 ans il n'existera plus.

Alors certes, son projet de loi est sûrement perfectible mais ce qu'il a essayé de faire passer, c’est cet esprit de conquête et de réforme.

Il convient de déverrouiller une société qui se sclérose car sinon selon lui les corporatismes vont nous dévorer.

Alors oui tout le monde veut réformer mais pas chez lui.

Les annonces techniques concernant notre profession et dont je vous avais déjà parlé il les a renouvelés.

Le projet de loi prévoit que l'avocat en entreprise ne pourrait pas plaider, de quelque façon que ce soit, devant aucune juridiction, et ne pourrait avoir de clientèle personnelle.

Concernant les capitaux dans les structures d'exercice ils seraient ouverts non seulement aux professionnels du droit mais aussi du chiffre sans excéder 33 %.

Enfin la piste que la Carpa soit l'organisme financier qui recueillerait toutes les indemnités versées à l'occasion des actions de groupe est clairement envisagée. .

Quant à la réforme de la procédure prud'homale vous vous en doutez je n'ai pas été convaincu.

Si le constat est exact, puisqu'il ressort de plusieurs rapports déposés dans ces derniers mois, à savoir que cela ne fonctionne pas, que le bureau de conciliation est un échec, qu'il y a deux tiers d'appel avec un nombre invraisemblable de réformation, les solutions fort peu audacieuses prévues me semblent dérisoires.

Renforcer la conciliation sans prévoir les moyens en temps et en formation me semble totalement illusoire.

Renforcer le statut du représentant syndical présent de façon anecdotique dans certains dossiers, et surtout dans certaines branches ou matières me semble totalement inintéressant et anecdotique.

Envisager une représentation obligatoire par avocat, en appel enfin, ne pourra jamais être accepté par les syndicats et là encore ce n'est pas le sujet qui est traité depuis de nombreux mois.

Il ne reste plus attendre ce qu'en pense la garde des sceaux, Christiane Taubira qui intervient cet après midi et dont je vous entretiendrai très prochainement.

Je veux bien tout, mais indéniablement en moins de 24 heures accueillir Arnaud Montebourg, Emmanuel Macron et Christiane Taubira ça ne manque pas de gueule, non…

Partager cet article

Repost 0
Published by xavierchiloux
commenter cet article

commentaires

ChantalFabianne 12/04/2017 17:41

Témoignage de retour d'affection rapide


Coucou ici. Moi c'est Chantal , je vais être bref avec vous a propos d'un retour affectif, j'ai pris beaucoup de contacte et de mail sur des forums , youtube et autres mais rien, grâce a une amie qui m'as remis le contacte d'un maitre marabout appeler Maitre spirituel GAMBADA DJOGBE j'ai eu une totale satisfaction avec lui, mon homme est revenue avec moi et est toujours avec moi a l'instant T. Ceux qui veulent un bon retour affectif et qui aimerais réellement faire revenir leur bien aimée veuillez contacter le Maitre spirituel GAMBADA DJOGBE

Email : gambadadjogbe@gmail.com

Site web : www.rapideretourdaffection.com

Site web : www.rapideretourdaffection.com

Téléphone : 002 299 567 7726

ChantalFabianne 12/04/2017 17:41

Témoignage de retour d'affection rapide


Coucou ici. Moi c'est Chantal , je vais être bref avec vous a propos d'un retour affectif, j'ai pris beaucoup de contacte et de mail sur des forums , youtube et autres mais rien, grâce a une amie qui m'as remis le contacte d'un maitre marabout appeler Maitre spirituel GAMBADA DJOGBE j'ai eu une totale satisfaction avec lui, mon homme est revenue avec moi et est toujours avec moi a l'instant T. Ceux qui veulent un bon retour affectif et qui aimerais réellement faire revenir leur bien aimée veuillez contacter le Maitre spirituel GAMBADA DJOGBE

Email : gambadadjogbe@gmail.com

Site web : www.rapideretourdaffection.com

Site web : www.rapideretourdaffection.com

Téléphone : 002 299 567 7726

Notes et Anecdotes

     
"Lorsqu'un juge adopte une solution, c'est bien souvent que la décision inverse lui paraît impossible à rédiger, pas davantage..." François SUREAU: "Le Chemin des Morts"

 

D'un salarié licencié: "Maitre j'ai bien envie de leur mettre un coup de fusil dans les rotules, croyez vous que cela pourra m'handicaper au Prud'hommes..."
"Non, Monsieur, je ne le crois pas, j'en suis sûr."   
   
Citation d'Emile Pollak : Personnellement, je n'ai jamais perdu de procès, mes clients parfois... peut être...

 

Contactez-moi !

N'hésitez pas à m'adresser un mail pour me soumettre vos idées à chiloux@aol.com ou xavierchiloux@gmail.com

Je suis aussi à votre écoute, vous pouvez m'appeler, votre avis m'interesse !

Facebook et Twitter

@xavierchiloux