Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 09:13

Bon, ce week-end, c'était notre traditionnel match annuel de golf opposant les avocats parisiens aux avocats marseillais renforcés par quelques montpelliérains.

Sous le soleil du sud de la France, ce sont donc 30 confrères qui se sont affrontés.

Sur le papier, l'équipe qui nous recevait était largement supérieure mais à l'issue de deux jours de compétition il fallait bien se rendre à l'évidence que pour la sixième année consécutive le barreau de Paris garderait le trophée.

Ce fûrent encore de belles émotions confraternelles et amicales comme on les aime.

Je vous avoue très franchement que nos confrères, sportifs, de province sont assez éloignés des polémiques qui agitent aujourd'hui le barreau de Paris même si, comme nous tous, ils apprécient assez modérément que l’on change les règles du jeu pendant la compétition et que en outre, celui qui en est à l'initiative, en bénéficie.

10. Indépendance.

Damien Ader : La Référence.

« De même que le barreau est indépendant de toute autorité, l'avocat doit être indépendant et doit faire preuve d'une grande liberté dans l'exercice de ses fonctions. Cette indépendance doit être matérielle, morale et intellectuelle à l'égard de tous… ».

L'indépendance renvoie de toute évidence à l'absence de tous conflits d'intérêts et même de toutes suspicions.

Ne disait-on pas dans la Rome ancienne que « la femme de César ne doit pas être soupçonnée »…

On n'est plus ici dans la possibilité d’un doute, ou d’un soupçon, on est purement et simplement en pleine certitude.

Le bâtonnier qui professe, dans une belle périssologie de sa « neutralité absolue », a créé une commission composée de deux élus du conseil de l'ordre et d’un salarié de la Carpa, destinée à garantir la loyauté des élections.

Celle-ci avait assuré, dès sa prise de fonction, que le vice bâtonnier/candidat respecterait l'étanchéité de ses activités en fournissant notamment, à partir de sa déclaration de candidature, son agenda.

À ce jour c’est un document rachitique et partiel qui a été produit.

Plus encore, un membre du conseil de l'ordre a pu légitimement s'émouvoir que, bien que les affiches d’une manifestation officielle aient déjà été imprimées, le même vice bâtonnier ait exigé, concomitamment à sa déclaration de candidature, que son nom y figurât.

Les exemples sont multiples et ne cesseront pas jusqu'en juin, c'est ce que aujourd'hui l'équipe en place considère comme la définition de l'Indépendance…

Mais le bâtonnier, n'est pas plus exempt de reproches.

Celui-ci, qui l'année dernière, jurait, la main sur le cœur, qu'il suffisait qu'un seul membre du conseil de l'ordre souhaite qu'un sujet soit mis à l'ordre de jour pour que, immédiatement celui-ci le soit, aujourd'hui refuse l'inscription d'une motion portée par 15 membres de son conseil.

Celle-ci était cependant bien innocente puisqu'elle consistait en une modification du règlement intérieur, et pour le futur, afin qu’il soit mentionné que le vice bâtonnier en exercice ne puisse pas se présenter aux élections du bâtonnat pendant son mandat.

Ceci n'aurait pas empêché le vice bâtonnier actuel de continuer dans sa fuite en avant, mais au moins aurait donné un signal fort, déontologique, éthique, et moral.

Après 2h de discussions, pour savoir si le conseil de l'ordre pourrait accepter de voter sur le principe même du vote d'une telle motion (sic) le bâtonnier opposa à son conseil, ce qui de mémoire d'avocats n'a jamais été appliqué, dixit : son Impérium !

En clair, et comme je l'avais écrit naguère : « circulez y a rien à voir » le sujet est clos par ce que c’est mon bon vouloir.

J'avais aussi, je le crois, écrit un article qui s'appelait : Ne nous fâchons pas.

À ce jour, l'équipe en place est donc en opposition frontale toujours avec la CNBF, les anciens bâtonniers, et maintenant une grande partie de son conseil de l'ordre.

Tout ceci fleure bon la décadence de l'empire romain, lorsque les dictateurs/empereurs, n'avaient plus, comme dernier rempart à peu près fidèle, que leur garde prétorienne.

Chers lecteurs, à la semaine prochaine, et comme disait Caton : « Il faut détruire Carthage… »

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Témoignage de retour d'affection rapide


Coucou ici. Moi c'est Chantal , je vais être bref avec vous a propos d'un retour affectif, j'ai pris beaucoup de contacte et de mail sur des forums , youtube et autres mais rien, grâce a une amie qui m'as remis le contacte d'un maitre marabout appeler Maitre spirituel GAMBADA DJOGBE j'ai eu une totale satisfaction avec lui, mon homme est revenue avec moi et est toujours avec moi a l'instant T. Ceux qui veulent un bon retour affectif et qui aimerais réellement faire revenir leur bien aimée veuillez contacter le Maitre spirituel GAMBADA DJOGBE

Email : gambadadjogbe@gmail.com

Site web : www.rapideretourdaffection.com

Site web : www.rapideretourdaffection.com

Téléphone : 002 299 567 7726
Répondre
C
Témoignage de retour d'affection rapide


Coucou ici. Moi c'est Chantal , je vais être bref avec vous a propos d'un retour affectif, j'ai pris beaucoup de contacte et de mail sur des forums , youtube et autres mais rien, grâce a une amie qui m'as remis le contacte d'un maitre marabout appeler Maitre spirituel GAMBADA DJOGBE j'ai eu une totale satisfaction avec lui, mon homme est revenue avec moi et est toujours avec moi a l'instant T. Ceux qui veulent un bon retour affectif et qui aimerais réellement faire revenir leur bien aimée veuillez contacter le Maitre spirituel GAMBADA DJOGBE

Email : gambadadjogbe@gmail.com

Site web : www.rapideretourdaffection.com

Site web : www.rapideretourdaffection.com

Téléphone : 002 299 567 7726
Répondre

  • : Xavier Chiloux, avocat à la Cour. Candidat au Bâtonnat 2022. 01 84 85 13 40
  • : Ancien membre du Conseil National des Barreaux (2015-2017). Ancien membre du conseil de l'ordre de Paris (2012-2014). Vice-Président de la Cnbf depuis 2011. Candidat au Bâtonnat 2022.
  • Contact

Notes et Anecdotes

     
"Lorsqu'un juge adopte une solution, c'est bien souvent que la décision inverse lui paraît impossible à rédiger, pas davantage..." François SUREAU: "Le Chemin des Morts"

 

D'un salarié licencié: "Maitre j'ai bien envie de leur mettre un coup de fusil dans les rotules, croyez vous que cela pourra m'handicaper au Prud'hommes..."
"Non, Monsieur, je ne le crois pas, j'en suis sûr."   
   
Citation d'Emile Pollak : Personnellement, je n'ai jamais perdu de procès, mes clients parfois... peut être...

 

Contactez-moi !

N'hésitez pas à m'adresser un mail pour me soumettre vos idées à chiloux@aol.com ou xavierchiloux@gmail.com

Je suis aussi à votre écoute, vous pouvez m'appeler, votre avis m'interesse !

Facebook et Twitter

@xavierchiloux