Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 09:17

« Qu'est-ce qui t'a pris bordel de casser la cabane… Des regrets, tu réponds négatif, mieux encore tu ricanes… »

La nostalgie camarade, oui déjà la nostalgie.

Celle d’un bâtonnat qui n'aura pas été à son terme, d’une équipe qui n'aura travaillé ensemble qu’une douzaine de mois sur les 24 promis, et enfin la nostalgie d'un gâchis annoncé dans quelques semaines à l'issue des résultats.

Je m'étais fixé 12 travaux en entreprenant de commenter comme je vous l'avais indiqué les 12 principes essentiels de la profession.

Je vais cependant m'arrêter là, et pas simplement parce que le prochain est : Humanité.

Sur ce point précis, il me serait particulièrement difficile de critiquer le vice bâtonnier en titre dont la carrière et les actions ne peuvent être sérieusement remises en cause, et c'est bien là le problème : mais qu’est ce qui t'a pris bordel

J'aurais bien aimé, néanmoins vous entretenir de ceux qui suivaient à savoir Honneur, Loyauté, Désintéressement, Confraternité, Délicatesse, Modération et Courtoisie, mais je crains que si je ne le faisais, à la fin, c'est moi qui les bafoueraient, peut être…

Sur la Loyauté néanmoins, il ne me semble pas très acceptable de critiquer ouvertement, officiellement et publiquement, un membre du conseil de l'ordre qu'on a envoyé au casse-pipe il y a maintenant plus d'un an sur le sujet particulièrement épineux de la pépinière.

Il convient d'avoir du respect, de la loyauté, et surtout une certaine mémoire pour celle à qui on a demandé de nettoyer ce que l'on a présenté alors, comme étant les écuries d'Augias.

Si vous êtes curieux, vous trouverez sur mon site un article que je n'avais pas souhaité publier l'année dernière, en juin 2014, et qui soulevait déjà le problème de la pépinière.

Il est peu courtois et délicat de prétendre aujourd'hui ignorer ce sujet alors qu'il a été décidé de l'éradiquer, de longue date.

Proclamer maintenant que cette pépinière, revue et réformée, sera maintenu dans les lieux, avec un prétendu nouveau bail consenti par la CNBF dont on a fait voter à une séance du conseil de l'ordre la suspension du versement des cotisations, est purement et simplement schizophrénique.

Nous voilà, mes chers confrères, à moins de un mois des élections et même si la démocratie ne brille pas toujours par la mémoire de ses électeurs, gageons cependant que quelques principes, essentiels bien sûr, prévaudront avant de glisser le bulletin… Dans l'urne électronique…

Avant d'en finir, je dois vous avouer très franchement qu'une question me taraude depuis le début de cette affaire.

Pourquoi, celui à qui tous prévoyaient un succès flamboyant dans deux ans, soutenu par tous les cabinets d'affaires, la grande majorité de nos confrères, et le bilan des actions entreprises non pas pendant 12 mois mais biens pendant 24 mois, a pris le risque de se lancer contre tous les usages et au mépris de quelques règles élémentaires, dès à présent ?

Ce possible candidat, je l'aurai alors, sûrement, soutenu moi-même, alors pourquoi ?

En y réfléchissant, il me semble qu'il n'y a qu'une seule raison : le calendrier du CNB.

Comme vous n'êtes pas sans le savoir, cet organisme de représentation nationale, élit tous les trois ans un président, en alternance, de province ou de Paris.

Pour pouvoir prétendre à cette fonction, il est nécessaire d'avoir le rang d'ancien bâtonnier.

La prochaine élection d'un président parisien, sera en 2018 soit…

À la fin du mandat du prochain bâtonnier de Paris…

Attendre la prochaine possibilité, en 2024, ne semblait donc pas acceptable.

Ce ne serait que cela, en définitive, un jeu à deux ou trois bandes !

Quel dommage, quel gâchis une fois encore, car au moins ce que tout juriste a appris, c'est que la fraude corrompt tout.

« Il faut détruire Carthage… »

Partager cet article
Repost0

commentaires

ChantalFabianne 12/04/2017 15:08

Témoignage de retour d'affection rapide


Coucou ici. Moi c'est Chantal , je vais être bref avec vous a propos d'un retour affectif, j'ai pris beaucoup de contacte et de mail sur des forums , youtube et autres mais rien, grâce a une amie qui m'as remis le contacte d'un maitre marabout appeler Maitre spirituel GAMBADA DJOGBE j'ai eu une totale satisfaction avec lui, mon homme est revenue avec moi et est toujours avec moi a l'instant T. Ceux qui veulent un bon retour affectif et qui aimerais réellement faire revenir leur bien aimée veuillez contacter le Maitre spirituel GAMBADA DJOGBE

Email : gambadadjogbe@gmail.com

Site web : www.rapideretourdaffection.com

Site web : www.rapideretourdaffection.com

Téléphone : 002 299 567 7726

ChantalFabianne 12/04/2017 15:06

Témoignage de retour d'affection rapide


Coucou ici. Moi c'est Chantal , je vais être bref avec vous a propos d'un retour affectif, j'ai pris beaucoup de contacte et de mail sur des forums , youtube et autres mais rien, grâce a une amie qui m'as remis le contacte d'un maitre marabout appeler Maitre spirituel GAMBADA DJOGBE j'ai eu une totale satisfaction avec lui, mon homme est revenue avec moi et est toujours avec moi a l'instant T. Ceux qui veulent un bon retour affectif et qui aimerais réellement faire revenir leur bien aimée veuillez contacter le Maitre spirituel GAMBADA DJOGBE

Email : gambadadjogbe@gmail.com

Site web : www.rapideretourdaffection.com

Site web : www.rapideretourdaffection.com

Téléphone : 002 299 567 7726

  • : Xavier Chiloux, avocat à la Cour. Candidat au Bâtonnat 2022. 01 84 85 13 40
  • : Ancien membre du Conseil National des Barreaux (2015-2017). Ancien membre du conseil de l'ordre de Paris (2012-2014). Vice-Président de la Cnbf depuis 2011. Candidat au Bâtonnat 2022.
  • Contact

Notes et Anecdotes

     
"Lorsqu'un juge adopte une solution, c'est bien souvent que la décision inverse lui paraît impossible à rédiger, pas davantage..." François SUREAU: "Le Chemin des Morts"

 

D'un salarié licencié: "Maitre j'ai bien envie de leur mettre un coup de fusil dans les rotules, croyez vous que cela pourra m'handicaper au Prud'hommes..."
"Non, Monsieur, je ne le crois pas, j'en suis sûr."   
   
Citation d'Emile Pollak : Personnellement, je n'ai jamais perdu de procès, mes clients parfois... peut être...

 

Contactez-moi !

N'hésitez pas à m'adresser un mail pour me soumettre vos idées à chiloux@aol.com ou xavierchiloux@gmail.com

Je suis aussi à votre écoute, vous pouvez m'appeler, votre avis m'interesse !

Facebook et Twitter

@xavierchiloux