Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mars 2016 3 16 /03 /mars /2016 16:21

Un peu comme une certaine forme d’alignement des planètes…

Gazette du palais : lext.so/-tMgSy

En astronomie, l'alignement des planètes du système solaire, relève du mythe.

D'aucuns prétendent qu'il a déjà eu lieu, d'autres qu’il interviendra dans plusieurs millions d'années, enfin, la plupart, jamais, quoi qu'il en soit, ce n'est pas gagné.

Pour notre profession d'avocat, ce devrait être plus simple car ils ne sont que trois.

Le seul problème, c'est que, comme dans notre système solaire, les astres ne sont pas de taille égale.

D'aucuns prétendent qu'ils ont parfois été en phase, d'aucuns assurent qu'ils le seront peut-être un jour, gageons qu’ils le seront pour ces deux prochaines années cruciales pour l'avenir de notre profession : 2016 et 2017.

Il n’est plus vraiment le temps de tergiverser, car nous sommes attaqués de toutes parts, et la plus mauvaise solution, l’histoire se charge de nous le rappeler, est le repli sur soi-même.

Nous sommes un peu dans la situation des horlogers suisses des années 70, avec leur monopole qu'ils pensaient inattaquable, se gardant à droite et à gauche de leurs supputés concurrents, et n'ayant pas l'esprit assez ouvert pour accepter l'innovation et le changement.

C'est pourquoi, ils envoyèrent paître l'inventeur du mouvement à quartz qui alla donc le proposer aux fabricants japonais.

Dix ans après l'horlogerie Suisse n'existait quasiment plus.

Changement de paradigmes donc, que ceux qui étaient en place n'avaient jamais, même, imaginé. Ne nous leurrons, et soyons lucides, notre profession d'avocat est exactement dans la même situation.

Ceux qui vont essayer de nous croquer, ce ne sont pas nos concurrents identifiés et avec lesquels nous ferions bien mieux de nous associer : les experts-comptables grâce à l'interprofessionnalité et les juristes, ceux qui ont été, pour leur grande majorité au cours de leurs carrières, d'ores et déjà Avocat.

Si nous ne réformons pas notre déontologie parfois désuète, si nous n’ouvrons pas nos esprits et nos rangs à ceux qui pourront rejoindre la seule grande profession du droit à savoir celle d'AVOCAT, dans 10 ans nous n'existerons peut-être plus vraiment.

Nous sommes, pour la plupart de nos activités, dans un marché ouvert qui fait déjà l'objet de coups de boutoirs que nous semblons minimiser.

Nos véritables concurrents sont ceux qui sont à la marge, à nos frontières, et où, comme l’empire romain vieillissant, nous croyons pouvoir les y laisser.

Comme d'ailleurs nous ne prêtons qu'assez peu d'importance au digital et à l'intelligence artificielle.

Il faut arrêter de nous dire que l'intelligence artificielle ne pourra jamais dépasser l'homme et sa finesse d'analyse, notamment dans le domaine de la consultation juridique.

Depuis que Deep Blue a écrasé le champion du monde d’échec, puis récemment, Deep Mind celui du jeu de GO réputé trop intuitif pour une machine, pour ma part, je ne me fais plus vraiment d'illusions.

Cette IA, dont certains nous disent déjà qu’elle dépassera l'intelligence humaine dès 2020, nous ne pouvons bien évidemment pas la contrecarrer mais il faut l'accompagner et, comme nous l'avons fait dans le passé, tant notre profession est réactive, nous y adapter.

La deuxième difficulté majeure, c'est la pérennisation et la patrimonialité de nos structures.

Notre modèle entrepreneurial, notre système de fonctionnement, basé sur le contrat de collaboration libéral qui paupérise les jeunes entrants dans notre profession, et sur nos 60 à 70 heures de travail hebdomadaire, le sourire en façade pour nos clients, et la peur aux ventres pour tous les autres, ne pourra pas durer très longtemps, sauf là encore à se voir absorber par ceux qui font différemment, mieux, et surtout plus intelligemment.

Alors pour en revenir à notre gouvernance, qu’on ne parle plus vraiment de réformer, ce qui est une bonne chose tant il serait plutôt souhaitable d'essayer de faire fonctionner avant, ce qui existe, il semble bien que ceux qui sont aux manettes aujourd'hui, et pour les deux prochaines années ont conscience de cette urgence, et des indispensables réformes que nous devrons nous-mêmes mettre en œuvre… sinon on le fera pour nous…

Qui n'avance pas recule, alors ne parlons même pas de ceux qui repartent en arrière…

Partager cet article
Repost0

commentaires

Sylvie 26/02/2018 17:03

Je veux que tout le monde entier connaisse un grand homme appelé Mr SANTOS, il a la solution parfaite aux problèmes relationnels et matrimoniaux. La raison principale pour laquelle je suis allé chez Mr SANTOS était de trouver une solution afin de faire revenir mon mari. Ces derniers temps, j'ai lu quelques témoignages sur internet que certaines personnes ont écrit sur le Mr SANTOS, certaint ont même fait des témoignages vidéos sur ce Mr. J'étais si contente de voir ce chose et j'ai décidé de le contacter. il a fait un travail parfait en jetant un charme d'amour sur mon mari qui l'a fait revenir à moi et implorer le pardon. Je n'arrêterai pas de publier son nom à cause du bon travail qu'il m'a fait. Je vais laisser son contact pour l'utilité de ceux qui ont besoin de son aide. Vous devriez le contacter par courriel pour tout vos problème de Retour Affectif : Contact@marabout-vaudou-occulte.com ou appelez directement le : +229 97-45-85-00. Vous pouvez aussi visiter ces siteweb et blogs un peut partout dans le monde


Contact Maître SANTOS :
SiteWeb : https://www.rituel-de-retour-affectif-rapide.com
SiteWeb : https://www.marabout-vaudou-occulte.com
SiteWeb : https://www.richesse-rapide.wixsite.com/devenir-riche
SiteWeb : https://www.retour-affectif-ex.wixsite.com/marabout-vaudou
SiteWeb : http://www.sorcier-vaudou.onlc.be
Blog : http://www.magieretouraffectif.unblog.fr
E-Mail : Contact@marabout-vaudou-occulte.com
Tél Bénin :(+229) 97-45-85-00 (Joignable aussi sur Whatsapp)
Tél France : (+33) 6-44-66-66-02

micaj 23/01/2018 10:46

Témoignage d'un Consultant financier

J'informe toutes personne ayant des projets et besoin d'aide d'un investisseur pour financer son projet de contacter, Mr Adio BOURAIMA, il est un Consultant financier des investisseurs, c'est lui qui a financé mon projet immobilier de 4.000.000€ ; dans un commun accord lord d'une réunion. Mr Adio BOURAIMA à l'ambition légitime d'investir dans tous secteurs prometteurs tels que :
- L'énergie Renouvelable
- L'import-export
- Le tourisme
- L'immobilier (les Ephads et autres)
- Le transport...
-Agro Alimentaire
En effet, il recherche des personnes sérieux pour investir.
Si vous avez besoin d'aide de financement pour vos projets.
Si vous êtes intéressé et sérieux.
Écrivez-lui par mail : adiobouraima01@gmail.com
Voici son adresse E-mail :adiobouraima01@gmail.com
Sincèrement merci

  • : Xavier Chiloux, avocat à la Cour. Candidat au Bâtonnat 2022. 01 84 85 13 40
  • : Ancien membre du Conseil National des Barreaux (2015-2017). Ancien membre du conseil de l'ordre de Paris (2012-2014). Vice-Président de la Cnbf depuis 2011. Candidat au Bâtonnat 2022.
  • Contact

Notes et Anecdotes

     
"Lorsqu'un juge adopte une solution, c'est bien souvent que la décision inverse lui paraît impossible à rédiger, pas davantage..." François SUREAU: "Le Chemin des Morts"

 

D'un salarié licencié: "Maitre j'ai bien envie de leur mettre un coup de fusil dans les rotules, croyez vous que cela pourra m'handicaper au Prud'hommes..."
"Non, Monsieur, je ne le crois pas, j'en suis sûr."   
   
Citation d'Emile Pollak : Personnellement, je n'ai jamais perdu de procès, mes clients parfois... peut être...

 

Contactez-moi !

N'hésitez pas à m'adresser un mail pour me soumettre vos idées à chiloux@aol.com ou xavierchiloux@gmail.com

Je suis aussi à votre écoute, vous pouvez m'appeler, votre avis m'interesse !

Facebook et Twitter

@xavierchiloux