Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 08:48

Nous sommes appelés à renouveler pour six ans les délégués qui décideront de la destinée de notre caisse de retraite : la CNBF.

Je vous l'accorde, ce mode de scrutin sur papier qui se déroule sur une durée d’un mois est totalement obsolète, et il devra être réformé lors de la prochaine mandature.

La CNBF, vous la connaissez, ou à tout le moins vous en avez entendu parler, il s’agit de l'organisme qui, lorsque que vous ferez valoir vos droits à la retraite, vous servira votre pension.

Mais à qui s'adresse cette caisse ?

À 56 %, c'est un avocat de sexe féminin, son âge moyen est de 44 ans, il est entré dans la profession à 27 ans et, 15 ans après sa prestation de serment, à 72 % il est toujours avocat.

Il exerce à titre individuel à 68 %, et il prendra sa retraite à 65 ans exactement.

Pour 20 % il s'agira d'une retraite active pendant une durée moyenne de trois ans, et ce repos mérité durera 17 ans.

Si le revenu total de la profession, aujourd'hui, est de 4,4 milliards d'euros, son revenu médian annuel à lui sera de 44 000 € et c'est lorsqu'il aura atteint 50 ans que son cabinet sera le plus prospère.

Bien que l’avocate représente la majorité, et que, du fait des ratios actuels aux écoles de formation (70 % de femmes pour 30 % d'hommes), elle soit indéniablement l'avenir de la profession, durant toute sa carrière, elle aura reçu une rémunération, par rapport à son homologue masculin, de… 51 %…

Ces données précieuses sont celles collectées chaque année par la CNBF, et qui ressortent du rapport d'activité annuel publié sur son site.

La CNBF, ce sont 145 délégués élus et bénévoles, confrères de toute la France.

La caisse verse des pensions, c'est son rôle premier, mais elle a aussi d'autres facettes.

Ainsi, au titre de l'action sociale, ce sont près de 2 millions d'euros qui sont accordés aux confrères en difficulté.

Au titre de l’invalidité-décès, ce sont presque 15 millions d'euros qui chaque année sont reversés à tous les avocats.

Si aujourd'hui, chaque année, nos cotisations sont amputées de 83 millions d'euros, soit 1500 € par cotisant au titre de la compensation générale, néanmoins, nous disposons de réserves, à hauteur de 1,4 milliards d'euros.

Grâce au travail insatiable des délégués et des membres du conseil d'administration, bénévoles eux aussi, nous avons, lors de la dernière mandature, sécurisé le régime.

Le rapport d'un organisme totalement indépendant (EY) atteste que notre régime de retraite est en équilibre jusqu'en 2050, sans toucher aux réserves.

35 ans de visibilité sur une caisse de retraite c’est la limite maximale.

35 ans, c'est le temps pendant lequel, les mandatures qui vont se succéder prendront les décisions pour pérenniser, à leur tour notre régime solidaire de retraite.

J'étais, de 2011 à 2016, administrateur, puis vice-président de la CNBF et je souhaiterais que vous puissiez me renouveler votre confiance pour les six prochaines années.

Nous serons alors en 2022, et comme je l'ai déjà annoncé, ce que je renouvelle officiellement, je serai candidat aux fonctions de bâtonnier.

Ces deux projets, pour les six prochaines années, ne peuvent exister, et avoir un sens, que s'ils sont partagés avec une équipe.

Celle à laquelle j'ai l'honneur d'appartenir pour les élections à la CNBF et celle de « La profession unie ».

Pour nous permettre de continuer à gérer la CNBF comme nous l'avons fait avec succès depuis plusieurs années, il convient que nous disposions d’une large majorité, et je vous engage à voter pour ceux qui partagent, toutes générations et modes de fonctionnement confondus, nos idées.

Je demeure à votre entière disposition pour toute discussion, particulièrement sur la CNBF et son avenir.

« La profession Unie » ELECTIONS CNBF 2016.

La liste « la profession Unie » rassemble sur Paris 48 candidats, sortants ou non, intergénérationnels (de 4 à 35 ans de barreau), collaborateurs ou associés, cabinets individuels ou grandes structures, de sensibilités diverses, mais avocats soudés pour défendre l’indépendance, la pérennité et la solidarité de la CNBF.

Indépendance : Malgré divers lobbyings puissants (assureurs, autres caisses, Urssaf, etc.), la CNBF, organisme de société sécurité sociale, est, et doit rester mono professionnelle, gérée par des avocats bénévoles.

Pérennité : la gestion avisée de la CNBF (plus de 42 % d’augmentation des réserves en 6 ans) assure pour nos régimes de retraite un excèdent sur au moins les 30 prochaines années (maximum des calculs actuariels), résultats indiscutables salués par l’IGAS (Inspection Générale des Affaires de Sécurité Sociales).

Solidarité : la CNBF gère un budget annuel d’action sociale de près de deux millions d’euros au service des confrères en difficulté. En outre, et concernant ceux qui quittent la profession, la fameuse « règle des 15 ans » a été abolie.

VOTE PAR CORRESPONDANCE JUSQU’AU 5 novembre 2016 Collège « actifs » : VOTER UTILE ET EFFICACE POUR LES 48 CANDIDATS DE « LA PROFESSION UNIE »

Guillaume ANQUETIL*, Nathalie ATTIAS, Florence BERNIGARD*, Laura BERTRAND, Delphine BORGEL, Jean-François BORNE, Pierre BOUAZIZ, Rym BOUKHARI SAOU, Pierre BREGOU*, Béatrice BRUGUES-REIX, Stéphane BRUSCHINI-CHAUMEET, Vincent CANU*, Pierre-Jacques CASTANET*, Jérome CHARPENTIER*, Denis CHEMLA, Xavier CHILOUX*, Laurent COLLIOT, Ghislain DADI, Annie de SAINT-RAT, Louis DEGOS, Stanislas DUBLINEAU, Philippe FONTANA*, Florence FRESNEL*, Rabah HACHED*, Jacques HUILLIER*, Marie-Alice JOURDE, Augustin KEMADJOU*, Jacques LANG*, Michèle LAUNAY*, Catherine LECLERCQ, Emmanuel LECLERCQ, Nicolas LEREGLE, Caroline MECARY, Christophe PETTITI*, Isaline POUX*, Etienne PUJOL*, Dominique RETOURNE*, Rachel SAADA*, Eloïse SADEG, Anne SALZER*, Pierre-Yves SAMSON, Benoit SEVILLIA, Danielle TETREAU-ROCHE*, Caroline TOBY, Anne VAN DETH*, Marie VICELLI*, Anaïs VISSCHER, Laurent ZEIDENBERGER*.

Collège national des retraités : VOTER UTILE ET EFFICACE POUR LES 14 CANDIDATS DE « LA PROFESSION UNIE » Pierre-Robert AKAOUI*, Patrick ANTOINE*, Alain BERTHAULT*, Valentin CESARI, Nathalie de la CHAISE*, François DRUJON D’ASTROS, Michel GONELLE*, Emmanuel GRAVELIER*, Jean-Jacques LETU*, Jean-Louis MAGNIER, Aline MARAVELLI*, Sabine PROU-CERESOLE*, Paul RIQUIER*, Serge ROSENBLIEH*.

* Délégués de la précédente mandature

Partager cet article

Repost 0
Published by Xavier Chiloux
commenter cet article

commentaires

CHARLOTTE 14/06/2017 09:05

charlette
Enfin le retour de mon mari grace au médium voyant DAH ZEDAGA
Incroyable mais Vrai Pour mon histoire j'étais ensemble avec mon petit ami depuis 2 ans 3 mois et SANS AUCUNE RAISON il décide qu'on arrete . Je lui ai répondu FAIS BON TE SEMBLE alors je lui ai ouvert la voie car il allait chez la garce , voleuse de mari Pélagie DURCOIX depuis qu'on était ensemble c'est pour cela il voulait rompre avec moi or je ne savais rien et ils se voyaient en cachette .
Je suis restée 2 mois sans son retour en utilisant tous les moyens mais un Grand Jour c'était un jeudi soir que j'ai lu un témoignage sur le médium voyant DAH ZEDAGA Permettez moi de l'appeler Sauveur médium voyant car tout ce qu'il m'a dit s'est réalisé et Jean Pierre m'est revenu
comme convenu .Vous qui etes dans de tel cas n'hésitez pas à l'écrire
A chacune son mari Je suis la plus heureuse et je vis en paix avec Jean Pierre

DAH ZEDAGA

whatsapp: +229 98 47 46 54

E-mail: dahzedaga.toutpuissant@gmail.com

Notes et Anecdotes

     
"Lorsqu'un juge adopte une solution, c'est bien souvent que la décision inverse lui paraît impossible à rédiger, pas davantage..." François SUREAU: "Le Chemin des Morts"

 

D'un salarié licencié: "Maitre j'ai bien envie de leur mettre un coup de fusil dans les rotules, croyez vous que cela pourra m'handicaper au Prud'hommes..."
"Non, Monsieur, je ne le crois pas, j'en suis sûr."   
   
Citation d'Emile Pollak : Personnellement, je n'ai jamais perdu de procès, mes clients parfois... peut être...

 

Contactez-moi !

N'hésitez pas à m'adresser un mail pour me soumettre vos idées à chiloux@aol.com ou xavierchiloux@gmail.com

Je suis aussi à votre écoute, vous pouvez m'appeler, votre avis m'interesse !

Facebook et Twitter

@xavierchiloux