Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 octobre 2021 3 06 /10 /octobre /2021 16:04

Libertés : Richard Malka.

 

Je ne sais pas si vous avez la même impression que moi, chers lecteurs, mais il semblerait que cette crise sanitaire que nous traversons depuis maintenant près de deux ans s’éloigne enfin, laissant place au retour d’une sociabilité qui nous avait cruellement manquée.

À tout le moins, c’est le vœu que je fais pour les prochaines semaines.

Ces derniers temps, je vous avais entretenu hélas, de la disparition d’éminents confrères ayant marqué leur génération.

Ces derniers jours ne nous ont pas plus épargnés puisque nous avons eu à déplorer la disparition de notre Immortel Jean Denis Bredin, avocat et professeur de droit, à l’intelligence supérieure ayant créé l’un des premiers cabinets d’affaires français avec Robert Badinter.

Je ne sais pas si quelque chose a déjà été écrit sur leurs relations, mais j’avoue franchement que je donnerais assez cher pour en connaître un peu, tant ces deux personnages, certes complémentaires étaient aussi tellement différents.

C’est aussi cette période qui a vu le départ de Michel Tubiana, confrère solaire et charismatique, dont la conversation était toujours incroyablement enrichissante.

Enfin, je ne peux pas oublier Dominique Annicchiarico qui partageait avec mon père, et bien d’autres évidemment, les dimanches matin épiques du football club du palais des années 70, alors que son fils Jean-Victor et moi-même, encore minots, nous nous échignions à copier leurs gestes derrière des buts aux filets pas toujours en très bon état.

C’était l’époque des terrains de Châtenay-Malabry, de la Vache Noire, parfois du polygone de Vincennes.

Vous vous rappelez peut-être que j’ai placé ma campagne au bâtonnat sous trois idées directrices : Libertés, Egalités et Confraternité.

Je voulais vous parler aujourd’hui d’un avocat tellement défenseur de cette liberté, qu’aujourd’hui la sienne propre est contrainte, et qu’il ne peut plus se déplacer sans escorte.

Richard Malka est l’avocat historique de Charlie hebdo avec lequel il a traversé toutes les abominations de ces dernières années.

Il a publié il y a peu sa plaidoirie dans le procès de Charlie, sous le titre : « Le droit d’emmerder Dieu »

Ce texte devrait être enseigné dans toutes les écoles de droit car comme le dit parfaitement son auteur en exergue : « Je veux plaider pour aujourd’hui, pas pour demain, pour les hommes d’ici et maintenant, pas pour les historiens du futur… »

Il rappelle surtout - ce que nous avons un peu oublié - que la répression du blasphème n’existe pas en France, que chacun a le droit de critiquer les religions, et qu’en aucune façon les croyances ne peuvent exiger le respect.

La liberté d’expression appartient à chacun, bien évidemment dans la limite de l’insulte, de la diffamation et de l’incitation à la haine raciale.

Rester libre, cela implique de pouvoir parler librement en toutes circonstances, sans être menacé de mort.

Nombre de nos confrères dans le monde, n’ont pas cette liberté, et le seul exercice de leur métier, à savoir la défense, peut entraîner la violence, la prison et souvent la mort, que ce soit en Haïti, en Turquie ou en Iran.

Un avocat en France, terre de la déclaration des droits de l’homme et de la reconnaissance des libertés, ne dispose plus non plus de cette liberté de parler partout et tout le temps, sans risquer sa vie.

Et ce n’est pas parce qu’avec son sourire permanent et sa douceur, Richard Malka essaye inlassablement de nous faire comprendre les raisons, et surtout l’évidence de ses combats, qu’il convient d’oublier qu’aujourd’hui en France il est un avocat privé de ses libertés.

Il faut que cela cesse, et que, comme le soutient notre confrère, recteur de la mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz, l’écoute, la bienveillance et la tolérance remplacent l’obscurantisme

Partager cet article
Repost0

commentaires

  • : Xavier Chiloux, avocat à la Cour. Candidat au Bâtonnat 2022. 01 84 85 13 40
  • : Ancien membre du Conseil National des Barreaux (2015-2017). Ancien membre du conseil de l'ordre de Paris (2012-2014). Vice-Président de la Cnbf depuis 2011. Candidat au Bâtonnat 2022.
  • Contact

Notes et Anecdotes

     
"Lorsqu'un juge adopte une solution, c'est bien souvent que la décision inverse lui paraît impossible à rédiger, pas davantage..." François SUREAU: "Le Chemin des Morts"

 

D'un salarié licencié: "Maitre j'ai bien envie de leur mettre un coup de fusil dans les rotules, croyez vous que cela pourra m'handicaper au Prud'hommes..."
"Non, Monsieur, je ne le crois pas, j'en suis sûr."   
   
Citation d'Emile Pollak : Personnellement, je n'ai jamais perdu de procès, mes clients parfois... peut être...

 

Contactez-moi !

N'hésitez pas à m'adresser un mail pour me soumettre vos idées à chiloux@aol.com ou xavierchiloux@gmail.com

Je suis aussi à votre écoute, vous pouvez m'appeler, votre avis m'interesse !

Facebook et Twitter

@xavierchiloux