Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Xavier Chiloux - Avocat à la Cour - Candidat au Bâtonnat 2022

Ancien membre du Conseil National des Barreaux (2015-2017) - Ancien membre du conseil de l'ordre de Paris (2012-2014) - Vice-Président de la Cnbf depuis 2011 - Candidat au Bâtonnat 2022

Démocratie ordinale

Publié le 25 Novembre 2022 par Xavier Chiloux

Démocratie ordinale.

http://www.xavierchiloux.fr/2022/11/democratie-ordinale.html

 

Dans quelques jours, comme chaque année, nous sommes appelés à renouveler par tiers le conseil de l’ordre des avocats de Paris.

Nos choix sont primordiaux pour notre démocratie ordinale, car le conseil de l’ordre doit être l’émanation de nos pratiques professionnelles, diverses et complémentaires.

Voici donc l’occasion de définir ce que l’on attend d’un membre du conseil de l’ordre.

Il/elle doit être disponible, humble et professionnel.

La disponibilité bien que les fonctions soient bénévoles est indispensable tant les fonctions, durant trois années, vont être chronophages.

L’équilibre émotionnel sera indispensable pour protéger sa vie professionnelle et sa vie familiale.

L’humilité ne sera pas moins nécessaire, car il faudra être à l’écoute des confrères.

Enfin, il est indispensable de connaître les sujets de la profession et de s’impliquer dans la vie de l’ordre.

Vous connaissez l’adage qui dit qu’un tiers des membres du conseil travaille, un tiers sur-travaille et malheureusement… un tiers ne fait pas grand-chose…

Nous pouvons et nous devons lutter contre cette fatalité par nos choix.

Choisir hélas, c’est éliminer et je sais par expérience qu’on peut s’attirer beaucoup d’inimitiés en pratiquant cet exercice !

Cette année, nous avons 22 candidats en 11 binômes pour 14 places et tous sont de qualité, leurs campagnes et leurs implications depuis plusieurs semaines le démontrent.

Je l’ai écrit à plusieurs reprises, la présence des syndicats est nécessaire au conseil de l’ordre, car cela assure une permanence dans le traitement des questions fondamentales, mais il est indispensable aussi que des avocats indépendants y soient intégrés.

Le choix sera difficile tant avec le temps l’on connaît la plupart des candidats, on les apprécie et l’on sait leurs qualités.

Je ne vous donnerai pas une liste, car je ne crois pas que ce soit mon rôle de candidat au bâtonnat en juin 2023, mais quelques indications qui vous serviront, peut-être.

Derrière notre binôme bâtonnier/vice-bâtonnier qui devrait être élu en première place, je soutiendrai, ce qui parfois n’est pas réciproque, les candidats du syndicat dont je suis membre du bureau national : l’ACE.

Nathalie et Amaury ont fait une campagne formidable, on les a vus partout et ils devraient être élus dans le haut du panier.

Joëlle et Samuel sont de très bons candidats complémentaires.

Patricia et Christian représentent cette année les cabinets d’affaires et il est indispensable que les candidats de ceux-ci siègent au conseil de l’ordre.

Frédéric est un confrère délicieux, à l’humour élégant qui connaît parfaitement les rouages de notre ordre.

Fadela est une amie qui représente avec autorité et dynamisme les idées du SAF que nous devons savoir écouter et prendre en considération.

Grégory reste et demeure immarcescible au fil du temps.

Bénédicte avec laquelle j’ai eu le plaisir de naviguer saura tenir la barre.

Laetitia est impliquée de longue date dans la profession.

Enfin, Antoine et Nejma qui représentent l’UJA cette année seront, selon toute évidence, membres du conseil de l’ordre l’année prochaine.

Il me reste à vous conseiller ce dernier binôme d’indépendants qui a souhaité que je les accompagne un temps avec ma maigre expérience : Stéphanie Stéphane.

Ils sont énergiques, disponible et impliqués, qualités indispensables pour être membre du conseil de l’ordre.

Choisir c’est éliminer certes, mais choisir c’est aussi imaginer.

Dessinons donc un conseil de l’ordre à notre image.

Nous reviendrons prochainement vers vous avec Valérie Rosano qui m’accompagne, comme vous le savez, dans la campagne au bâtonnat dont l’élection devrait se dessiner, semble-t-il et selon différents bruits, vers les 13 et 15 juin 2023.

Nous aurons donc l’occasion de décliner les thèmes de notre campagne, selon notre slogan : « Libertés, Egalité, Confraternité. »

D’ici là, je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année.

Commenter cet article
B
Bravo Xavier ! Amitiés, Louis
Répondre